Comment savoir si j’ai une entorse au doigt ?

Lorsqu’il y a un mouvement brusque au niveau des articulations du doigt, cela peut entrainer une entorse. Ceci se traduit par la déchirure d’un ligament du doigt ou de son étirement. Pour ne pas avoir de séquelles, il est important de vite prendre en charge la blessure.

Certains signes vous permettent de remarquer une entorse au doigt et de prendre les précautions nécessaires au bon moment.

Qu’est-ce qu’une entorse au doigt ?

L’entorse au doigt est une déchirure ou un étirement du ligament du doigt qui peut être bénigne ou plus grave. Lorsqu’il s’agit d’une simple foulure, vous êtes face à une entorse légère. Mais elle peut parfois être d’une gravité moyenne entrainant une rupture des ligaments et rendant certains distendus.

Si l’entorse est grave, ce sont tous les ligaments qui sont rompus et cela peut être accompagné d’arrachements osseux. Cette rupture du ligament peut vous empêcher d’utiliser votre doigt. Les entorses touchent le plus souvent les sportifs et les jeunes en pleine croissance.

Il faut savoir faire la différence entre entorse et luxation. En effet, en cas de luxation les surfaces articulaires ne sont plus en contact et le plus souvent le doigt est tordu. De plus, il faut faire une radiographie pour pouvoir confirmer une luxation.

Symptômes de l’entorse au doigt

Lorsque vous avez une entorse au doigt, une douleur est tout de suite ressentie. S’il s’agit d’une entorse bénigne, la douleur peut s’estomper après quelque temps puis revenir de manière séquentielle. Un léger gonflement est remarqué au niveau de l’articulation. Dans le cas d’une entorse au doigt d’intensité moyenne, la douleur ressentie est plus intense et le doigt peut gonfler laissant apparaitre un bleu. Si l’entorse est grave, le gonflement apparaît immédiatement, vous remarquerez la formation d’un bleu et la douleur est permanente.

A lire aussi  Urgence médicale à Nantes : les gestes et contacts à avoir

Les principaux symptômes qui signalent une entorse sont le gonflement du doigt puis la présence d’un hématome dans certains cas. Aussi, lorsqu’il y a entorse au doigt, vous ressentez une douleur juste après avoir reçu le coup ou suite à la chute. Celui qui a une entorse au doigt, rencontre des difficultés à plier ce dernier. De plus, dans cet état, il est compliqué de se saisir d’un objet et le tenir.

Traitements de l’entorse au doigt

Si vous pensez avoir une entorse au doigt, commencez d’abord par arrêter ce que vous étiez en train de faire pour éviter plus de pression sur la blessure. Pour limiter le gonflement, posez de la glace entourée de plastique sur la partie, et maintenez là durant 20 minutes environ. Suite à l’application de la glace, mettez un pansement compressif sur l’articulation, cela permettra de freiner le gonflement.

Ensuite, il est recommandé de garder l’articulation touchée en position surélevée ou de mettre le doigt au repos en le solidarisant à un doigt voisin avec bande adhésive. Cela vous évite de trop sollicité le doigt blessé sans pour autant qu’il perde sa mobilité. Si la douleur est importante, vous pouvez prendre un antalgique par voie orale pour la calmer.

Parfois une entorse au doigt peut être grave au point de nécessiter une opération chirurgicale, lorsque le ligament ne guérit pas après quelques semaines sous attelles.