Comment on fabrique un tawashi ou éponge japonaise ?

Il existe de nombreuses alternatives durables et écologiques que vous pouvez réaliser vous-même à la maison pour réduire les déchets et faciliter votre démarche écoresponsable ou zéro déchet. Alors, pour faire le ménage, la vaisselle…, nous vous proposons de faire par vous-même une éponge tawashi dont le matériel pour la fabrication est accessible à tous et sa réalisation, un véritable jeu d’enfants.

Qu’est-ce qu’une éponge tawashi ?

Comme son nom l’indique, le tawashi est une éponge qui nous vient tout droit du pays du Soleil levant. S’il a su gagner nos cœurs et s’invite dans nos cuisines, placards et douches, c’est tout simplement parce que le tawashi est une excellente alternative aux éponges standards. À la fois écologique, économique, il nettoie facilement et absorbe toutes les saletés en un rien de temps.

De plus, il se lave à la machine et peut être réutilisé autant de fois que vous le souhaitez. L’éponge se réalise avec presque tous les tissus et peut servir d’éponge pour vaisselle, pour le ménage (serpillère, chiffon…) et même comme gant de toilette.

Avec quoi réalise-t-on une éponge japonaise ?

Le tawashi est très facile à réaliser et constitue un objet de récupération pour le nettoyage. Vous avez le choix entre trois méthodes pour concevoir un tawashi : le tricoter, le tisser ou le tricoter. Quant au matériel indispensable, le tissu, vous pouvez choisir les vieilles chaussettes qui traînent, les t-shirts que vous ne portez plus ou tout tissu qui présente une bonne capacité d’absorption comme le coton.

A lire aussi  Comment appelle-t-on les habitants de l’Inde ?

Pour un côté qui gratte pour vos casseroles et surfaces difficiles à traiter, choisissez des matières comme le trapilho, le raphia et même le sisal qui peut finir en compost une fois utilisé. Si vous êtes un as du tricotage, vous pouvez confectionner un tawashi esthétique, avec de la laine dans diverses formes et en alternant élégamment les couleurs.

Comment réaliser un tawashi ?

En dehors du tricotage réservé à ceux qui s’y connaissent, vous pourrez réaliser en un tour de main des éponges japonaises. Pour réaliser vos tawashi, il vous concevoir au préalable un plan de travail que vous pourrez conserver et ressortir à chaque fois que vous en aurez besoin. Pour ce faire, il vous faut :

  • Une planche en bois, lisse et plate. Vous pouvez également utiliser une planche en carton dur ou en plastique de 20 cm de côté.
  • Des clous à tête plate
  • Un crayon
  • Une équerre
  • Des ciseaux et vos vieux vêtements à recycler

Passez maintenant à la phase de réalisation :

  • Tracez au milieu de votre planche, un carré de 14 cm de côté avec le crayon et l’équerre
  • Plantez des clous à trois centimètres de chaque angle sur chaque côté du carré
  • Enfoncez ensuite, les autres clous à chaque 2 cm sur la ligne tracée. Il vous faudra en tout 5 clous par côté du carré.
  • Une fois le plan de travail réalisé, coupez vos vieux t-shirts ou chaussettes dans la longueur pour former des bandelettes de 2 à 3 cm de large. Il vous faut en toute une dizaine de bandelettes.
  • Réaliser une rangée de 5 bandelettes verticales en les maintenant tendues entre chaque clou
  • Avec une bandelette, passez à travers le lot des 5 bandelettes en horizontale. Il faudra passer sur la bandelette 1 puis sur la bandelette 2 et recommencer le même procédé.
  • Reprenez le même procédé également pour les 4 autres bandelettes en horizontales jusqu’à obtenir une éponge à mailles pas trop serrées. Tirez sur les cordelettes pour tasser le tout et attachez les bandelettes.
A lire aussi  Quelle peinture utiliser pour des déco de Noël sur vitre ?

Pour nettoyer vos tawashis, il vous suffit de le tremper dans un mélange d’eau et de vinaigre et le passer à la machine à laver à 60°. Lorsque vous finissez d’utiliser votre éponge japonaise, essorez-le correctement et faites-le sécher.