Qui a besoin d’un visa pour aller en Thaïlande ?

La Thaïlande représente un pays magnifique à visiter pour un bon nombre de voyageurs. Pour des vacances ou des affaires, tout le monde ne pourra pas y aller sans un visa. Comment savoir alors si vous êtes exemptés ou pas, de cette autorisation thaïlandaise ? Découvrez dans cet article, ceux qui doivent voyager en Thaïlande avec un visa. 

Les pays éligibles à un voyage en Thaïlande sans visa

Si vous provenez d’un pays comme la France, le Royaume-Uni ou la Chine, vous pouvez voyager en Thaïlande sans posséder de visa. Les autres nations de l’Union européenne restent aussi éligibles à cette exemption. La durée de séjour étant de 30 à 45 jours, les ressortissants de ces pays doivent cependant présenter certains documents dès leur arrivée. Il s’agit, entre autres, d’un certificat d’entrée, d’une assurance-maladie et d’un résultat négatif au test de la covid.

Même en étant dispensé du visa pour la Thaïlande, si vous ne possédez pas ces documents obligatoires, vous n’aurez pas accès au pays. Pour cette raison, renseignez-vous correctement avant votre voyage. Au cas où vous viendrez d’un État non-éligible, il faudra alors faire la demande d’un visa.  

Les diverses sortes de visas thaïlandais

Différents types de visa pour la Thaïlande se trouvent à l’ambassade du pays. Vous pouvez en faire la demande suivant la durée de votre voyage.

visas thaïlandais

Le visa court séjour

Cette autorisation encore appelée visa touristique est destinée aux voyageurs voulant demeurer en Thaïlande peu de temps. Il existe plusieurs types de visas court séjour. Les plus demandés sont :

  • le visa TR : pour un séjour maximum de 90 jours soit 3 mois. Vous avez droit à 60 jours, prolongeables de 30 jours une fois à l’intérieur du pays ;
  • le visa STV : pour un séjour maximum de 270 jours soit 9 mois. Vous disposez de 90 jours, que vous pouvez prolonger deux fois sans sortir du pays ;
A lire aussi  Comment jouer au jeu de nim ?

Le visa long séjour

Plusieurs visas sont demandés afin de demeurer un long moment en Thaïlande. Il s’agit principalement du visa OA et du visa OX. Le premier type d’autorisation est destiné aux retraités et aux personnes ayant plus de 50 ans. Il donne droit à un séjour de 1 an dans le pays. Le visa OX quant à lui, est délivré aux étrangers de diverses nations parmi lesquelles figure la France. Il est valable pour un séjour maximum de 5 ans prolongeable une fois.  

Les étapes pour l’obtention d’un visa thaïlandais

Afin d’obtenir un visa pour la Thaïlande, vous devez, en premier lieu, réunir tous les documents réclamés par l’ambassade. Quel que soit le type de visa, ceux qui apparaissent toujours sont la copie de votre passeport, la photo d’identité, les justificatifs financiers et l’attestation d’une assurance-maladie. Ensuite, vous devez remplir le formulaire e-visa. À ce niveau, il faut s’armer de patience afin de bien renseigner les informations demandées. Une fois que l’e-visa est bien validé, vous pouvez maintenant procéder au paiement.

Après cela, vous prenez un rendez-vous en ligne. Dans le cas où votre dossier sera accepté, vous pourriez récupérer votre visa. Pour son obtention, vous pouvez compter au minimum 1 mois. Différentes circonstances peuvent allonger cette durée, donc prenez la peine de bien respecter les étapes et les conditions pour entrer en possession de votre visa pour la Thaïlande.

En dernière analyse, pour voyager en Thaïlande sans visa, vous devez être citoyen d’un pays éligible. Dans le cas échéant, la possession d’un visa thaïlandais s’avère nécessaire.  

A lire aussi  Avoir le courage de ne pas être aimé, un livre surprenant !

Le Thaïland Pass à la place du visa thaïlandais

Comme nous vous l’avons dit, si vous envisagez de découvrir la Thaïlande et à la condition que votre séjour ne dépasse pas les 30 jours, vous n’avez pas besoin de visa. Cependant, cela ne signifie pas pour autant que vous n’ayez aucun document à fournir. 

Pour commencer, vous savez bien que vous aurez besoin de votre passeport. Ce dernier doit évidemment être valide. En clair, cela signifie qu’il doit indiquer une date 6 mois après l’expiration de votre Thaïland pass. Par ailleurs, il doit avoir au moins 3 pages vierges, dont 2 en face à face. À cela, vous venez de le lire, vous aurez également besoin du Thaïland pass. Vous pourrez tout savoir à son sujet via ces informations complémentaires, mais nous allons tout de même vous donner quelques informations utiles. 

Tout comme pour les autres visas, vous pouvez faire la demande en ligne. Le Thaïland pass se présente sous la forme d’un QR Code. Il est conseillé de l’imprimer sur une feuille et de le garder avec vous pour le montrer à votre arrivée sur le territoire thaïlandais. Il est venu remplacer le COE (Certificate Of Entry) en novembre 2021. Ce pass s’obtient généralement en moins d’une semaine, mais il est préférable de faire les démarches 15 jours avant votre départ. Sachez également que si vous avez encore un COE valide, vous pourrez l’utiliser. 

Préparez votre voyage en Thaïlande 

Vous vous doutez bien que vous n’aurez pas uniquement à vous préoccuper des démarches administratives pour vous rendre dans ce pays. Nous vous conseillons également de vous renseigner sur la meilleure période pour partir. En effet, ce pays a une période sèche et une saison des pluies. Il est donc déconseillé de partir durant notre période estivale, à savoir de mai à septembre. Si vous désirez en savoir plus, visitez ce site. 

A lire aussi  Quelles sont les règles du jeu palmier alcool ?

Regardez également les visites que vous pourrez faire, ainsi que le moyen de vous y rendre. Sachez que le réseau de bus est particulièrement développé dans ce pays. C’est également le cas des taxis qui sont également très abordables. Vous avez même des taxis collectifs, le Songthaew. Attention si vous louez une voiture, vous allez rouler à gauche. Vous aurez aussi besoin du permis de conduire international. 

Si vous avez besoin de changer vos euros en bahts, faites-le dans les zones touristiques, car le taux de change sera plus avantageux. Pensez également à prendre les coordonnées de l’ambassade de France en Thaïlande. Elle se situe à Bangkok. 

Enfin, renseignez-vous sur les maladies éventuelles que vous pourriez attraper là-bas. Il est recommandé de vous faire vacciner contre l’hépatite A qui s’attrape par l’alimentation. Si vous faites des treks, évitez de marcher dans les eaux douces, car vous pouvez attraper des maladies contre la leptospirose. Les moustiques sont également très nombreux et peuvent transmettre la dengue. Vous aurez besoin de répulsif. Enfin, vous pouvez aussi prendre un traitement préventif contre le paludisme.