Comment planter un rosier grimpant contre un mur ?

Les rosiers grimpants sont des arbustes de haie qui donnent de beaux fruits rouges en été. Ils peuvent aussi être cultivés dans les jardins potagers pour faire du compost. Les rosiers sont d’une partie un joli cadeau à offrir, mais aussi de superbes fleurs pour décorer votre foyer. Voici comment en planter contre un mur.

Choisissez un mur sans projections, abri des vents dominants

Pour planter un rosier grimpant, il faut choisir un mur sans projections, abri des vents dominants et un emplacement ensoleillé. Le sol doit être bien drainé, qu’il soit argileux ou calcaire. En effet, les rosiers grimpants sont sensibles au manque d’eau et à la sécheresse.

Si vous n’avez pas de mur disponible pour planter votre rosier grimpant, vous pouvez en faire une haie avec des tuteurs et des cordons de lianes. Le rosier grimpant peut être planté en pleine terre ou sur un support de culture. Il est conseillé de planter le rosier grimpant à l’abri des arrosages excessifs et des arrosages au début de la croissance.

rosier grimpant contre un mur

Préparer le sol

Au printemps, lorsque les arbres reverdissent, vous pouvez planter votre rosier grimpant dans un sol frais et humide. Le sol doit être décompacté et retourné sur au moins 30 cm de profondeur.

Pour éviter que le terreau ne soit trop compact, fournissez une bonne quantité de copeaux de bois ou de tourbe et remuez le tout à l’aide d’une fourche jusqu’à ce qu’il soit bien mélangé. Vous pouvez également utiliser du fumier frais pour enrichir le sol et améliorer les conditions d’humidité. Bien sûr, si vous voulez pouvoir récolter des fruits ou des fleurs plus tard dans la saison, il est important d’utiliser des engrais organiques qui contiennent du phosphate

Choisir la variété de rosiers grimpants

Le rosier grimpant est une plante vivace qui peut être utilisée pour créer un joli balcon ou terrasse. C’est une plante qui pousse aux arbres et murs, et vous pouvez aussi l’inclure dans votre jardin. Il y a plusieurs variétés de roses grimpantes, dont les plus communes sont le rosier grimpant allemand (Rosa x centifolia) et le rosier grimpant moyen (Rosa rugosa). Les rosiers grimpants sont adaptés aux climats froids et chauds.

A lire aussi  Comment bien faire son choix de robot coupe légumes ?

Plantation du rosier grimpant

La meilleure façon de planter un rosier grimpant contre un mur est de creuser d’abord un trou suffisamment large pour que les racines s’étalent et suffisamment profond pour qu’elles soient recouvertes d’au moins 6 pouces de sol. Ensuite, utilisez une truelle ou une pelle pour retirer délicatement la plante de son contenant. Placez-le dans le trou de plantation et remblayé autour avec de la terre. Vous pouvez lui donner un certain soutien en plaçant un pieu dans le sol à côté de la plante et en l’attachant sans serrer autour du pieu avec de la ficelle.

Une fois ce processus terminé, arrosez régulièrement votre nouveau rosier grimpant jusqu’à ce qu’il s’établisse dans sa nouvelle maison. Le temps que cela prend dépend de la taille de votre plante, du type de sol dont vous disposez et d’autres facteurs. Une fois que tout est bien établi, vous pouvez tailler toutes les branches qui poussent vers votre maison ou d’autres structures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.