‘‘J’ai beaucoup souffert’’ : déclaration profonde de Théo Curin après le tournage de l’émission Pékin Express

Le nouveau tournage de l’émission Pékin Express diffusée sur la chaine de télévision M6 a été spécial à cause de la participation de plusieurs célébrités dont Inès Reg qui a fait un duo avec sa sœur, Valérie Trierweiller accompagnée de sa meilleure amie et bien d’autres. Le participant qui a le plus marqué dès le casting est sans doute Théo Curin, un nageur amputé de ses 4 membres. Eh oui, quel exploit n’est-ce pas ? Mais si participer à cette grande aventure est un exploit, cela n’a pas été du tout facile Pour ce dernier.

Un esprit de battant à fort caractère

Agé seulement de 22 ans, Théo Curin ne se laisse pas intimidé par son handicap. Il se donne des défis et grâce à sa détermination et son mental, il y arrive ; raison pour laquelle il a à son actif au moins 2 médailles d’argent obtenu lors des championnats du monde. Mais si nager malgré qu’il soit dépourvu de ses 4 membres n’est pas un souci pour Théo, faire tout le parcours de Pékin Express était un plus grand défi puisqu’il redoutait les douleurs que pouvaient engendrer le port de ses prothèses tout le long de l’aventure. Suite à une interview pour le magazine Gala, il a d’ailleurs déclaré : ‘‘Je souffre beaucoup de la chaleur. Pendant l’aventure, j’ai beaucoup souffert de blessures au niveau de mes jambes. La transpiration et les manchons dans mes emboitures ont créé des frottements. Au bout de quelques jours, j’avais des ampoules ’.

A lire aussi  Rachel Legrain Trapani: L'ancienne Miss de France ne veut plus d'un enfant, voici les raisons

Ces propos montrent que cela n’a dû pas du tout être facile pour le nageur qui formait un duo avec Anne Bayard, sa manageur.

Une équipe de tournage à l’écoute

Vu les conditions et l’état de Théo Curin, l’équipe de tournage de Pékin Express ne s’est pas faite priée pour assurer un suivi médical adéquat au nageur. Ce dernier a d’ailleurs révélé que ‘‘Tous les soirs, le médecin venait me mettre des pansements ’’. Cette attention particulière qui lui a été accordée n’est pas restée sans reconnaissance.  Toujours lors de son interview, Théo n’a pas oublié de faire la déclaration suivante : ‘‘ La production a été au top. C’était ma seule frayeur, mais finalement, ça s’est plutôt bien passé tout au long de l’aventure ’’.

Cette méningite bactérienne qui lui avait coûté ses 4 membres à l’âge de 6 ans ne suffit donc pas pour empêcher Théo de réaliser ses objectifs.