Judith Chelmla, femme battue : indexé, son ex-compagnon réplique sur Instagram

Les images choquantes de son visages couvert de bleus doublé de ses révélations sur le plateau de France Inter ont complètement révolté et touché profondément les internautes. En effet, Judith Chelmla décide de briser le silence au sujet des violences conjugales que lui faisait subir son ex-compagnon Yoham Manca ainsi que sur une reconstruction difficile à cause de nombreux conflits. Mais Yohan Manca, ne gardera pas le silence face à ses accusations. Il décide alors de lui répondre dans un communiqué sur Instagram.

Le témoignage qui enflamme la toile

Ce sont des photos d’un visage défiguré, d’un œil déformé que l’actrice Judith Chelmla posta sur sa page Instagram. Elle expliquait alors que ces bleus étaient survenus après une dispute avec son ex-compagnon, Yohan Manca. Après cet épisode survenu en plein Festival de Cannes, le jeune femme a alors décidé de se séparer définitivement de son compagnon.

Yohan Manca, père de la deuxième fille de Judith Chelmla, aurait tenté plus tard de manipuler à leur avantage leur fillette de cinq ans, selon ses déclarations dans une interview choc à Léa Salamé sur France Inter. Interview qui ne laissa pas le réalisateur indifférent. Celui-ci sort alors du silence et réagit sur son compte Instagram. Yohan Manca publit alors un long message en commençant par expliquer que le but n’est “pas pour amenuir” ce qui s’était passé mais seulement pour apporter des précisions au post Instagram de Judith Chemla et à ses déclarations sur France Inter.

La réaction de Yohan Manca face aux paroles de Judith Chelmla

C’est dans un post sur Instagram que le réalisateur répond à son ex-compagne et mère de sa fille. Il commença par tout d’abord reconnaître les faits qui lui ont d’ailleurs coûté 8 mois d’emprisonnement avec sursis. En effet, Yohan a reconnu avoir jeté un téléphone portable à la mère de sa fille au cours d’une violente dispute. Ceci se produisait alors en face du théâtre du Rond le 3 juillet 2021. Le réalisateur avoue s’être senti honteux après avoir remarqué que le téléphone avait blessé le visage de Judith Chelmla. Cependant, il nie avoir exercé de violences physiques sur elle, ni sur d’autres femmes. Cet épisode du théâtre du Rond Point « était la seule fois et la fois de trop », confessa t-il. Mais d’après le réalisateur, la raison de la dispute était qu’il venait de découvrir que sa compagne l’avait trompé avec un autre homme. L’actrice ne resta pas non plus muet face à cette accusation et nie tout dans une autre publication Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.