Pourquoi les fans sont-ils tant fascinés par la taille des célébrités du cinéma ?

Le cinéma est un art qui fait rêver, qui transporte, qui émeut. À juste titre, les célébrités du cinéma sont des icônes, des modèles, des idoles. Les fans les admirent, les suivent, les imitent, mais peuvent aussi se montrer curieux, voire intrusifs. Ils veulent tout savoir sur leurs stars préférées, y compris leur taille. Pourquoi les fans sont-ils tant fascinés par la taille des célébrités du cinéma ? Que révèle-t-elle sur la personnalité, le talent, le charisme des acteurs et des actrices ?

Le rôle des médias dans la fascination des fans pour les célébrités du cinéma

Les médias sont les principaux vecteurs de la fascination des fans pour les célébrités du cinéma. Ils diffusent des informations, des images, des interviews, des anecdotes, des rumeurs, des scandales sur la vie privée et professionnelle des stars. Ils créent ainsi un lien entre les fans et les célébrités, mais aussi une distance, une différence, une hiérarchie. Les médias mettent en scène les célébrités comme des êtres exceptionnels, supérieurs et inaccessibles. Cependant, les médias sont aussi les premiers à dévoiler les faiblesses, les secrets et les mensonges, des célébrités. Ils les rendent ainsi plus humains, plus proches, plus vulnérables.

La taille est l’un des éléments les plus scrutés par les médias. Elle est souvent associée à des qualités ou des défauts, à des attentes ou des déceptions. Par exemple, la véritable taille de Tom Cruise est l’un des mystères les plus persistants du cinéma. L’acteur américain, connu pour ses rôles d’action, de romance, de science-fiction, est souvent décrit comme un homme de petite taille. Les médias se plaisent à révéler les astuces qu’il utilise pour paraître plus grand à l’écran, comme le port de talonnettes, de coiffures volumineuses, de costumes ajustés. Les médias s’interrogent aussi sur les raisons de son complexe. Est-ce un manque de confiance en soi, un besoin de compenser, une volonté de dominer ou une peur du ridicule ?

A lire aussi  Quelles sont les ETF les plus rentables ?

La taille des célébrités comme miroir des normes sociétales

La fascination des fans pour la taille des célébrités du cinéma n’est pas seulement le fruit des médias. Elle reflète aussi les normes sociétales et les représentations collectives qui sont liées à la taille. Il s’agit en effet d’un facteur qui influence la perception de soi, des autres et du monde. La taille est considérée par beaucoup comme un attribut qui conditionne l’identité, la personnalité, la relation, la réussite, la reconnaissance, la hiérarchie, le pouvoir, etc.

taylor taille petite

Elle est souvent considérée comme un signe de distinction, de différenciation, de discrimination entre les individus, les groupes, les genres, les classes, les cultures, etc. La taille est souvent associée à des normes, des codes, des préjugés, des stigmates, des tabous, etc.

Dans la société occidentale par exemple, la grande taille est généralement valorisée, surtout chez les hommes. Elle est synonyme de beauté, de force, de santé, de confiance, de leadership, de succès, de prestige, etc. La petite taille est au contraire dévalorisée, surtout chez la gent masculine.

Les célébrités du cinéma sont donc confrontées à ces normes sociétales qui influencent leur image et leur carrière. Elles sont jugées, admirées, enviées, rejetées, selon leur taille.

Comment la stature influence la présence scénique ?

La taille des célébrités du cinéma n’est pas seulement un élément visible et mesurable. Elle est aussi un élément psychologique expressif et sensible. Il s’agit d’un facteur qui influence la présence scénique, c’est-à-dire la capacité à capter l’attention, à susciter l’émotion et à interagir avec le public, etc.

A lire aussi  Jérôme et Lucile (L’amour est dans le pré) : enfin le mariage. Ils en parlent à cœur ouvert !

La présence scénique n’est pas proportionnelle à la taille. Elle ne dépend pas de la grandeur ou de la petitesse du corps, mais de la manière de l’habiter et de le mouvoir. La présence scénique dépend de la confiance, de la maîtrise, du talent de l’acteur ou de l’actrice.

Par exemple, Audrey Hepburn, qui mesurait 1m70, était considérée comme une actrice de grande taille. Elle dégageait une élégance, une grâce et une certaine finesse à l’écran. Elle savait utiliser sa taille pour exprimer sa personnalité, son charisme, son style, son raffinement. Elle savait aussi jouer avec sa taille pour créer des contrastes, des oppositions, des complicités avec ses partenaires masculins, souvent plus petits qu’elle, comme Gregory Peck, Humphrey Bogart, ou Gary Cooper.

L’illusion de la taille à l’écran : techniques et secrets de cinéma

La taille des célébrités du cinéma n’est pas toujours celle que l’on croit. Elle est souvent truquée à l’écran. Le cinéma est un art de l’illusion qui utilise des techniques et des secrets pour créer des effets. Le cinéma joue avec la perception de la taille à l’écran pour servir le scénario, l’émotion ou le message désiré.

Le cinéma dispose de plusieurs moyens pour modifier la taille à l’écran, tels que le cadrage, le montage, les accessoires et les trucages.

rob lowe

Le cadrage consiste à choisir l’angle, la distance, la hauteur, la largeur, la profondeur de la prise de vue pour modifier la perception de la taille des acteurs à l’écran. Un plan en contre-plongée par exemple donne l’impression que l’acteur est plus grand, alors qu’un plan en plongée donne l’impression qu’il est plus petit.

A lire aussi  Coup de lumière sur les changements physiques de Jessica Thivenin ! L’ex candidate de la télé réalité  ‘‘Les Marseillais’’ s’ouvre enfin.

Le montage quant à lui consiste à assembler, à couper, à juxtaposer, à superposer, les plans pour créer des effets de continuité. Par exemple, un montage alterné permet de faire croire que deux acteurs de tailles différentes sont dans le même espace, alors qu’ils sont filmés séparément.

Par ailleurs, les accessoires sont des objets, des costumes, des coiffures, des chaussures utilisés pour modifier la taille des acteurs à l’écran. Des talonnettes, des chapeaux, des épaulettes, etc., permettent de gagner quelques centimètres, alors que des vêtements amples, des couleurs sombres permettent de paraître plus mince.

Les trucages consistent enfin à utiliser des effets spéciaux, numériques ou mécaniques pour modifier la taille des acteurs à l’écran. Le Seigneur des Anneaux, qui met en scène des personnages de tailles différentes, comme les hobbits, les elfes ou les nains, a utilisé toutes ces techniques pour créer un univers fantastique, crédible et cohérent à l’écran.