Toutes les informations sur la vignette Crit’Air

Le nombre très élevé d’automobiles dans les rues reste une cause très probable de la pollution de l’environnement. Une telle situation peut s’avérer très préoccupante pour des dirigeants et amener des gouvernements à prendre certaines précautions. Tel est le cas du certificat qualité de l’air (Vignette Crit’Air) dans les rues françaises. Quelles sont les informations à savoir sur les vignettes Crit’Air ?

La vignette Crit’Air, qu’est-ce que c’est ?

La vignette Crit’Air encore appelée « certificat qualité de l’air » est un autocollant rond et sécurisé qui n’est pas falsifiable. Elle indique la classe environnementale d’une voiture selon ses émissions de polluants atmosphériques. Tout conducteur a le devoir de passer sontest code de la route et d’avoir la vignette Crit’Air collée sur son véhicule. Le certificat qualité de l’air est obligatoire pour deux raisons fondamentales. La première, c’est de pouvoir circuler et stationner dans les zones à faibles émissions (ZFE). La dernière est la condition pour circuler facilement en cas de mise en œuvre de la circulation différenciée en périodes de pollution par les préfets.

La vignette Crit’Air permet de favoriser les véhicules moins polluants en circulation. Elle aide l’Etat et les collectivités locales à réguler la présence des voitures polluantes dans la circulation et de réduire la pollution atmosphérique. Le certificat qualité de l’air est délivré individuellement à chaque propriétaire de véhicule ou locataire à longue durée de véhicule. La vignette Crit’Air reste valable durant toute la vie du véhicule et doit être collée sur son pare-brise.

A lire aussi  Florent Pagny atteint de cancer : comment le chanteur vit-il cette situation ?

Les différentes catégories de vignette Crit’Air

Il y a six différents types de vignette Crit’Air dans lesquels sont classées les voitures selon certains critères. Ces critères sont les suivants : le type de véhicule, la motorisation de la voiture et la norme européenne d’émissions polluantes ou « norme Euro ». Les vignettes sont classées du niveau zéro (0) jusqu’au niveau cinq (5).

  • Vignette Crit’Air 0 : De couleur verte, elle est réservée spécifiquement aux véhicules zéro émissions 100% électrique ou hydrogène.
  • Vignette Crit’Air 1 : De couleur mauve, elle est pour les voitures essence ou hybride Euro5 et Euro6.
  • Vignette Crit’Air 2 : De couleur jaune, elle correspond aux véhicules essence ou hybride Euro4 et diésel Euro5 et Euro6.
  • Vignette Crit’Air 3 : Elle a une couleur orange et concerne les véhicules essence ou hybride Euro2 et Euro3 et diésel Euro4.
  • Vignette Crit’Air 4 : De couleur marron, elle est pour les voitures diésel répondant aux normes Euro3.
  • Vignette Crit’Air 5 : Elle a une couleur grise et concerne les véhicules diésel de normes Euro2.

Plus le niveau de la vignette est élevé pour une voiture, plus elle est polluante. L’Etat met en ligne un simulateur gratuit qui permet aux automobilistes de s’évaluer pour connaître la classe environnementale de leur véhicule. Toutes les voitures essence ou diesel qui ont été immatriculées avant le 31 décembre 1996 n’ont pas droit au certificat qualité de l’air.

Prix et achat des vignettes Crit’Air

L’achat du certificat qualité de l’air se fait en ligne sur le site du gouvernement et non dans un auto école.Il est obtenu à un prix forfaitaire de 3,67 euros qui couvre les frais de fabrication et d’envoi. Cela se fait par une formulation de demande qui doit comporter les informations se trouvant sur la carte grise de l’automobile. Le délai de délivrance du certificat est compris entre 7 et 10 jours. Le certificat qualité de l’air est livré à l’adresse mentionnée sur la carte grise.

A lire aussi  Nathalie Lecoultre révèle à sa communauté, le visage de l’un de ses fils : pour une surprise s’en est une !

Par ailleurs, désormais, pour voyager en voiture, chaque automobiliste doit s’assurer d’avoir la vignette Crit’Air collée sur le pare-brise de son véhicule. Dans le cas contraire, il risque de payer une amende pouvant aller jusqu’à 450 euros. Généralement cette amende ne coûte que 68 euros.