3 critères pour choisir la bonne couette pour votre enfant

De nombreux types de couettes destinés aux enfants sont vendus dans le commerce. Elles ne présentent pas toutes les mêmes propriétés. Pour que l’enfant puisse tirer le meilleur de cet accessoire de literie destiné à le protéger du froid sans l’étouffer de chaleur, il convient de prêter attention à certains critères au cours de sa sélection. Découvrez ainsi 3 critères essentiels dont vous devez tenir compte pour choisir la couette adaptée à votre enfant.

Veillez à choisir une couette de la bonne taille pour le lit de votre enfant

La taille est un critère essentiel dans le choix de la couette pour votre enfant. En optant pour la bonne taille de couette, vous permettez à l’utilisateur de tirer tous les avantages de cet élément incontournable de sa literie. Lorsque la couette a une taille adéquate, elle recouvre convenablement le dormeur et laisse un rebord suffisant pour le protéger au cours de la nuit. L’enfant peut alors bouger sous sa couette sans pour autant se découvrir.

Il existe plusieurs tailles de couette pour lit une place. En effet, les tailles de couette pour 1 personne dépendent des dimensions du lit de l’enfant. Il est donc important de mesurer au préalable le lit afin de connaître ces dernières. Pour un lit de petite taille avec un matelas 90 x 190 cm, l’idéal est de préférer une couette 1 personne de dimension 140 x 200 cm. Si le lit de votre enfant a une dimension de 160 x 200 cm, optez pour une couette de 160 cm. Cette dernière dispose de la largeur adéquate pour ce type de lit. Une couette d’une taille de 200 cm est en revanche recommandée pour un lit en 90, occupé par un adolescent de grande taille.

A lire aussi  Comment dimensionner un kit solaire ?

couette 1 personne, couette lit d'enfant

Faites attention au niveau de chaleur de la couette

Le niveau de chaleur est aussi un point important à ne pas négliger durant l’achat d’une couette pour enfant. Une couette ayant un pouvoir calorifique adéquat permet à l’enfant de ne pas avoir trop froid ni trop chaud. Pour bien choisir le niveau calorifique de cet accessoire, il faut tenir compte de la saison et de la sensibilité au froid du dormeur, autrement dit sa capacité à supporter la fraîcheur.

L’indice calorifique de la couette est en général exprimé sur une échelle 1 à 4. Ces chiffres font référence au niveau de chaleur qu’offre la couette : légère, tempérée, chaude ou très chaude. Si votre enfant est frileux et que vous avez l’habitude de chauffer énormément sa chambre en hiver, privilégiez une couette chaude ou très chaude. Pour la même saison, adoptez une couette avec un niveau de chaleur tempéré pour l’enfant ayant souvent très chaud. Durant la saison estivale, privilégiez une couette légère pour l’enfant qui est très sensible à la chaleur.

Faites le même choix si la chambre est aussi très chauffée ou si la température ambiante dépasse 20 °C. Au cours de la même saison, choisissez une couette tempérée pour l’enfant qui a souvent froid. Notez qu’il existe aussi des couettes bi-thermiques qui peuvent s’adapter aux besoins du dormeur en fonction de la saison. Elles sont dotées de deux parties de garnissage différent. Le pouvoir calorifique est ainsi différent de chaque côté. Vous pouvez alors utiliser le côté chaud pendant l’hiver et le côté moins chaud durant les périodes moins froides.

A lire aussi  Comment bien assurer sa maison ?

Quel matériau choisir pour la couette de votre enfant ?

Divers matériaux sont utilisés pour la conception de couettes. Le garnissage d’une couette peut être fabriqué avec de la matière naturelle ou synthétique. L’une procure plus d’avantages que l’autre. Le garnissage est dit naturel lorsqu’il est réalisé avec du duvet d’oie ou de canard, de la soie, du bambou et de la laine. Les duvets naturels offrent un excellent pouvoir calorifique. Ils permettent de plus de réguler la température et de limiter la transpiration pendant la nuit. La soie constitue également une bonne source de chaleur.

Quant au bambou, il absorbe l’humidité et combat les bactéries et les odeurs. De son côté, la laine aide aussi à réguler la température et apporte ainsi au dormeur la température idéale en fonction du niveau de fraîcheur de la chambre. Le garnissage synthétique est fabriqué avec des fibres élaborées. Toutefois, ces dernières n’ont pas le pouvoir de régulation thermique comme les matières naturelles. Elles ne permettent pas non plus de combattre l’humidité.

Les fibres synthétiques emprisonnent l’air pour procurer de la chaleur au dormeur. Ce niveau de chaleur n’est pas régulé en fonction du cycle de sommeil. Parmi les couettes synthétiques, il y a une seule pièce qui pourra cependant faire bénéficier des avantages de la couette naturelle à l’enfant. Il s’agit de la couette en cellulose. Celle-ci est fabriquée avec le Lyocell qui est une fibre végétale. Elle imite l’aspect gonflant de la couette en duvet et dispose de propriétés thermorégulatrices satisfaisantes.