Jean-Jacques Bourdin licencié : Qui prendra sa place ? L’identité de son remplaçant enfin révélée

Suites à une accusation supposée d’agression sexuelle, le journaliste français Jean-Jacques Bourdin fut suspendu momentanément de son poste pendant que les enquêtes se poursuivaient. Par la suite, il fut licencié de la de BFMTV et RMC. Mais son remplaçant n’était pas connu jusqu’ici et cela suscitait déjà beaucoup de questionnements au sein des téléspectateurs. Pas plus tard que ce mardi 28 juin, le groupe lève enfin le voile sur l’identité du successeur de Jean-Jacques Bourdin.

Apolline de Malherbe désormais à tête de la Matinale

Suite à des révélations faites par le Parisien sur Jean-Jacques Bourdin au sujet d’une agression sexuelle, le journaliste s’est retrouvé mis à pied. En effet, d’après le Parisien une journaliste l’accusait de tentative de viol sur sa personne. Ces faits remonteraient à dix-neuf ans en arrière. Une enquête interne fut donc ouverte au sein de la BFMTV et de RMC pour élucider l’affaire . En Janvier passé, le groupe avait premièrement annoncé qu’il était momentanément écarté de l’antenne . Mais récemment, le journaliste fut limogé de la chaîne.

Hervé Béroud, Directeur Général délégué d’Altice Media, se confiait ce mardi 28 juin, dans les colonnes du Figaro. C’est à cette occasion qui dévoila le nom du successeur de Jean-Jacques Bourdin. Il fait cette déclaration : “Le groupe commence un nouveau chapitre en mettant Apolline de Malherbe à la tête de la matinale et à l’interview politique de RMC et BFMTV”. C’est désormais officiel, Apolline de Malherbe est effectivement la remplaçante de Jean-Jacques Bourdin.

A lire aussi  Affaire Kendji Girac : des retrouvailles à perdre les sens !

Les réactions sur l’éviction de Jean-Jacques Bourdin  

Le licenciement de Jean-Jacques Bourdin de la chaîne avait beaucoup fait réagir. Au cours de ce même entretien accordé au Figaro, le Directeur Général d’Altice Media, salua le travail du journaliste . Il rappela, pour commencer, l’engagement du groupe dans la lutte contre les agressions sexuelles en milieu professionnel après quoi il annonça la décision de la direction. Mais Hervé Béroud n’oubliera pas de mentionner et de saluer la contribution du journaliste au sein de groupe. L’intéressé, quant à lui, s’était exprimer sur les réseaux sociaux notamment Twitter suite à l’annonce du groupe.  À en croire sa réaction,  la nouvelle ne semblait pas déranger ni même ravir notre journaliste. Pour commencer, il rappela ses années de service et écrit :  “21 ans de succès sur #RMC #BFMTV #RMCD” puisil continue en disant “Nous nous séparons, je suis tellement heureux d’être enfin libéré, je repars pour de nouvelles aventures et je n’oublierai jamais celles et ceux qui m’ont accompagné”.