À quel doigt se porte une bague de fiançailles ?

Les fiançailles symbolisent la promesse d’un engagement futur. En vue de matérialiser ce serment, il est de coutume d’offrir un anneau à sa future moitié. Ce dernier est généralement enfilé sur l’annulaire gauche de la promise. Cet acte fait consensus auprès de tous, mais est-ce vraiment la bonne pratique ?

D’où vient la tradition du port de la bague de fiançailles ?

On doit à l’Egypte ancienne la tradition du port de la bague de fiançailles. Cependant, dans l’Égypte ancienne et plus tard dans la Rome antique, cette tradition manquait complètement de la romance des fiançailles et du mariage d’aujourd’hui.

La bague montrait principalement que la fille ou la femme était officiellement promise à quelqu’un. La forme du cercle symbolise l’amour éternel et infini. C’est aussi l’expression d’une croyance en un monde où tout est lié. Le trou au milieu de l’anneau a également une signification particulière. Parce que c’est une sorte de « porte » qui ouvre sur quelque chose de nouveau, une idée étroitement liée aux fiançailles et au mariage ultérieur.

À quel doigt porter sa bague de fiançailles ?

Bien que les traditions puissent varier dans différentes parties du monde, les bagues de fiançailles sont généralement portées à l’annulaire de la main gauche. Les anciens Romains croyaient qu’il y avait une veine d’amour qui menait de ce doigt directement au cœur. Une connaissance avancée de l’anatomie humaine nous montre qu’une telle veine n’existe pas, mais l’anneau reste en place. C’est aussi pour des raisons pratiques qu’on reste en place. En général, on utilise plus notre main droite pour des tâches manuelles. Il y a donc moins de risque que la bague s’abîme si elle n’est portée qu’à la main gauche. De cette façon, elle gardera longtemps sa beauté.

A lire aussi  Pourquoi partir vivre en Guadeloupe ?

La main sur laquelle va la bague de fiançailles est différente selon les pays et les religions. Les pays à influence orthodoxe ou protestante comme la Russie et la Pologne, voire l’Allemagne, placent leurs bagues sur l’annulaire de la main droite pour se distinguer des catholiques. L’Espagne et l’Autriche aussi le font, mais pour des raisons culturelles.

Que faire de la bague de fiançailles après le mariage ? 

Alors que certaines femmes préfèrent porter leurs alliances tous les jours et leurs bagues de fiançailles uniquement pour les grandes occasions, d’autres portent les deux en même temps. Dans le second cas, il est d’usage d’enfiler d’abord l’alliance pour la rapprocher du cœur. La bague de fiançailles sera classée deuxième.

Une autre option est possible : porter la bague de fiançailles à un autre doigt (le majeur est un choix très populaire, par exemple) que l’alliance. Ainsi, bagues de fiançailles et alliances vont de pair, les porter au même doigt est à la fois traditionnel et contemporain. 

Il est également possible de porter une bague de fiançailles à l’annulaire de votre main droite et une alliance à l’annulaire de votre main gauche. La demande en mariage représente le début d’une nouvelle phase dans votre vie et la bague de fiançailles est une célébration de ce moment unique.

Dans les mœurs, l’alliance ne quitte pas l’annulaire, droit ou gauche, afin qu’elle conserve sa véritable signification. La bague de fiançailles suit généralement les conventions qui s’appliquent à l’alliance, mais elle n’y est pas tenue. Tant qu’elle est portée, le doigt qui en a la charge importe peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.